de la Patagonie à l'Insulinde
Nicolas Bonnaud, photographie

Extrême-Orient > Fêtes khmères – Ok Om Bok

Trà Vinh & Sóc Trăng (Vietnam)

Les Khmer Krom (“Khmers d'En-bas”, de l'aval) constituent bien davantage qu'une simple “minorité ethnique” au Vietnam ; ils sont les ressortissants d'une grande culture cambodgienne, fragmentée par les frontières modernes (voir notre topo). L'expression la plus vivante de cette identité réside dans les nombreuses fêtes qui rythment l'année, calées sur le calendrier bouddhiste Theravada.

Avec Dolta, Ok Om Bok est sans doute l'une des fêtes les plus impressionnantes. Toutes deux allient processions nocturnes chamarrées et compétitions sportives exubérantes : courses de bœufs pour la première, courses de pirogues pour la seconde.

Ces pirogues démesurées (ghe Ngo) atteignent près d'une trentaine de mètres de long et embarquent rien moins qu'entre 50 et 60 rameurs, ainsi que 3 ou 4 barreurs. Si les courses se déroulent dans diverses localités du Delta du Mékong, c'est à Sóc Trăng, épicentre de la culture Khmer Krom, qu'elles atteignent les proportions les plus épiques... Une cinquantaine d'équipes venues de tout le delta, ainsi que du Cambodge, participent généralement à la compétition, qui se déroule sur plusieurs jours.

Chaque manche oppose les embarcations de deux localités, qui se défient sur une section d'un kilomètre du grand canal Maspéro qui traverse la ville. A grand renfort de coups de sifflet et de gesticulations de la part des barreurs, et sous les acclamations d'une foule compacte massée sur les quais et jusque dans l'eau, les équipages souquent avec un prodigieux acharnement et une redoutable synchronisation – sans quoi l'étroite embarcation aurait tôt fait de chavirer...

fermer
photo 1/37 – L'une des plus vieilles pagodes de la région – Chùa Ông Mẹt, Trà Vinh, Vietnam (2010)
fermer
photo 2/37 – Une apsara (danseuse céleste) en guise d'atlante – Chùa Ông Mẹt, Trà Vinh, Vietnam (2010)
fermer
photo 3/37 – Un style d'apsara plus récent – Chùa Samrông Ek, Trà Vinh, Vietnam (2010)
fermer
photo 4/37 – Les filles de Mara ne peuvent distraire le Bouddha sur la voie de l'Éveil – Chùa Samrông Ek, Trà Vinh, Vietnam (2010)
fermer
photo 5/37 – Un moine à l'entrée de l'ubosoth (pagode principale d'un monastère) – Chùa Xoài Xiêm, Trà Cú, Trà Vinh, Vietnam (2010)
fermer
photo 6/37 – Intérieur de l'ubosoth : l'autel et les fresques narrant la vie du Bouddha – Chùa Xoài Xiêm, Trà Cú, Trà Vinh, Vietnam (2010)
fermer
photo 7/37 – L'exil, l'Éveil et la mort (parinibbāna) du Bouddha, au plafond d'un ubosothChùa Âng, Trà Vinh, Vietnam (2010)
fermer
photo 8/37 – Autel principal, avec ses éclairages psychédéliques – Chùa Âng, Trà Vinh, Vietnam (2010)
fermer
photo 9/37 – Le Bouddha enseigne le Dharma à ses disciples – Chùa Chim, Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 10/37 – Nonchalance et manigances – Chùa Sóc Nách, Trà Vinh, Vietnam (2013)
fermer
photo 11/37 – A droite, tambour cérémoniel – Chùa Sóc Nách, Trà Vinh, Vietnam (2013)
fermer
photo 12/37 – Le Bouddha atteint le parinibbāna (“extinction finale”) – Chùa Sóc Nách, Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 13/37 – Arrivée du cortège des fidèles pour la veillée de Ok Om Bok – Chùa Sóc Nách, Trà Vinh, Vietnam (2013)
fermer
photo 14/37 – Rāvaṇa, roi démoniaque des rākṣasa, assiste au défilé – avant de pourchasser les enfants – Chùa Sóc Nách, Trà Vinh, Vietnam (2013)
fermer
photo 15/37 – Pavillon des offrandes, avec la réplique de la pagode qui sera ensuite déposée sur le bassin attenant – Chùa Sóc Nách, Trà Vinh, Vietnam (2013)
fermer
photo 16/37 – Préparation des “lanternes volantes” – Chùa Sóc Nách, Trà Vinh, Vietnam (2013)
fermer
photo 17/37 – Mise à feu... – Chùa Sóc Nách, Trà Vinh, Vietnam (2013)
fermer
photo 18/37 – Envol de la lanterne – Chùa Sóc Nách, Trà Vinh, Vietnam (2013)
fermer
photo 19/37 – Et ainsi de suite... – Chùa Sóc Nách, Trà Vinh, Vietnam (2013)
fermer
photo 20/37 – Il y aura autant de lanternes que d'années écoulées dans le présent siècle bouddhiste – 56 pour l'année 2556, donc – Chùa Sóc Nách, Trà Vinh, Vietnam (2013)
fermer
photo 21/37 – La fête de Ok Om Bok s'accompagne également de courses de pirogues (đua ghe Ngo) – Sóc Trăng, Vietnam (2013)
fermer
photo 22/37 – Course de pirogues sur le grand canal – Sóc Trăng, Vietnam (2013)
fermer
photo 23/37 – Le public regarde s'élancer les pirogues, sur la ligne de départ – Sóc Trăng, Vietnam (2013)
fermer
photo 24/37 – Aux premières loges – Sóc Trăng, Vietnam (2013)
fermer
photo 25/37 – Les secours sont sur le qui-vive – Sóc Trăng, Vietnam (2013)
fermer
photo 26/37 – Les rameurs ne ménagent pas leurs efforts – Sóc Trăng, Vietnam (2013)
fermer
photo 27/37 – Pour booster l'équipage, les barreurs gesticulent, hurlent ou cajolent les divinités – Sóc Trăng, Vietnam (2013)
fermer
photo 28/37 – Barreur siffleur – Sóc Trăng, Vietnam (2013)
fermer
photo 29/37 – Barreurs danseurs – Sóc Trăng, Vietnam (2013)
fermer
photo 30/37 – Barreur imploreur – Sóc Trăng, Vietnam (2013)
fermer
photo 31/37 – Barreur dormeur – Sóc Trăng, Vietnam (2013)
fermer
photo 32/37 – Les concurrents viennent de tout le pays Khmer Krom ; ici la pirogue de Trà Cú... – Sóc Trăng, Vietnam (2013)
fermer
photo 33/37 – ...là, la pirogue de Trà Vinh – Sóc Trăng, Vietnam (2013)
fermer
photo 34/37 – A quelques mètres de la ligne d'arrivée... – Sóc Trăng, Vietnam (2013)
fermer
photo 35/37 – Vers la victoire – Sóc Trăng, Vietnam (2013)
fermer
photo 36/37 – Une fois la ligne d'arrivée franchie, manœuvre pour garer la pirogue – Sóc Trăng, Vietnam (2013)
fermer
photo 37/37 – Après la course – Sóc Trăng, Vietnam (2013)
Nicolas Bonnaud
Etienne Fréneaux
contact@indochinapics.com
Paris, Córdoba, Sài Gòn