de la Patagonie à l'Insulinde
Nicolas Bonnaud, photographie

Extrême-Orient > Fêtes khmères – Kathina

Trà Vinh (Vietnam)

Avant que le Vietnam ne conquière le delta du Mékong à partir du XVIIème siècle, la région faisait partie de l'empire angkorien et son peuplement était khmer depuis plus d'un millénaire. Une fois dessinée la frontière entre les deux États modernes, on prit l'habitude de qualifier de Krom (“ceux d'en-bas”) les Khmers passés sous domination vietnamienne. Malgré quelques velléités irrédentistes, et des périodes de répression de la part des autorités de Saigon puis de Hanoi, les Khmers Krom sont aujourd'hui pleinement intégrés à la société vietnamienne, tout en conservant des coutumes profondément distinctes.

L'aspect le plus ostensible de cette différence culturelle tient au bouddhisme Theravada dont les Khmers sont de pieux adeptes, à l'instar du Cambodge voisin – et à l'inverse des Việt, qui ressortissent au bouddhisme Mahayana de style chinois. L'emprise du bouddhisme sur la société khmère est très profonde : à l'échelle d'une vie ou d'une année, les rites se succèdent pour marquer les grandes étapes du cycle terrestre. Noviciat des adolescents, ordination ou mariage, célébration des fêtes du calendrier bouddhiste dont les principales sont Chaul Chhnam (nouvel an), Visakha Puja (ou Vesak, naissance de Gautama Shakyamuni), Dolta (fête des ancêtres), Ok Om Bok (célébration de la récolte) et Kathina.

Kathina, objet du présent carnet, est une fête qui marque la fin de la saison des pluies. Durant cette période (juin-octobre), les précipitations intenses compliquent la circulation des personnes, et c'est donc traditionnellement l'époque de la retraite monastique. Les moines, novices ou confirmés, demeurent dans l'enceinte du monastère (ou pagode ; chùa, en vietnamien ; wat en khmer) et s'y consacrent aux études et à la méditation. Aux beaux jours, lorsque débute la saison sèche, on procède aux nouvelles ordinations. A cette occasion, les villageois alentours concourent au monastère en grand apparat, avec de nombreuses offrandes et force musique (jouée par le phleng, l'orchestre traditionnel khmer) : c'est Kathina. Après plusieurs circumambulations autour de l'ubosoth (le temple principal, ou salle de prière et d'ordination), ponctuées des pitreries de figurants grimés comme les personnages du Ramayana, les fidèles offrent aux moines des pièces de tissu pour la confection de nouveaux kasaya (robes monastiques). La journée se clôture par un bal populaire et des lâchers de lanternes.

fermer
photo 1/32 – Porche d'entrée vétuste – Chùa Hang, Trà Vinh, Vietnam (2010)
fermer
photo 2/32 – Appel aux études – Chùa Hang, Trà Vinh, Vietnam (2010)
fermer
photo 3/32 – Les moines accourent à la salle d'études, sous la bruine – Chùa Cò, Trà Cú, Trà Vinh, Vietnam (2010)
fermer
photo 4/32 – Portique – Chùa Cò, Trà Cú, Trà Vinh, Vietnam (2010)
fermer
photo 5/32 – De nombreuses aigrettes peuplent les parcs monacaux – Chùa Cò, Trà Cú, Trà Vinh, Vietnam (2010)
fermer
photo 6/32 – Aumônes matinales ; les novices font le tour des villages... – Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 7/32 – ...en quête de nourriture, et les fidèles engrangent du mérite. – Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 8/32 – Splendide palmier devant l'ubosoth – Chùa Tháp, Trà Cú, Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 9/32 – Jeune moine – Chùa Tháp, Trà Cú, Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 10/32 – L'ubosoth – Chùa Bãi Xào Dơi, Trà Cú, Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 11/32 – Intérieur de l'ubosoth – Chùa Bãi Xào Dơi, Trà Cú, Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 12/32 – Sư Mina, supérieur du monastère, et son assistant Pirum – Chùa Bãi Xào Dơi, Trà Cú, Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 13/32 – Dégustation de canne à sucre (mia) – Chùa Bãi Xào Dơi, Trà Cú, Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 14/32 – Balustrade d'asuras agrippant le serpent Vāsuki – Chùa Vàm Ray, Trà Cú, Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 15/32 – Colossal Bouddha couché en parinirvāṇa (extinction finale) – Chùa Vàm Ray, Trà Cú, Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 16/32 – Bouddhas enguirlandés – Chùa Cà Hom, Trà Cú, Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 17/32 – Un ensemble phleng khmer accompagnant les festivités – Chùa Cà Hom, Trà Cú, Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 18/32 – Aube resplendissante, le jour de Kathina – Chùa Điệp Thạch, Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 19/32 – Une apsara (danseuse céleste) en guise d'atlante – Chùa Điệp Thạch, Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 20/32 – Cortège féminin avec offrandes – et deux poliçons – Chùa Sóc Nách, Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 21/32 – Joueur de kong vong thom, “grand cercle de gongs” – Chùa Sóc Nách, Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 22/32 – Dignitaires escortés par les porteurs de parasols – Chùa Sóc Nách, Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 23/32 – Offrandes et parasols – Chùa Sóc Nách, Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 24/32 – Arbre à offrandes de bric et de broc – Chùa Sóc Nách, Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 25/32 – L'ubosoth avant l'arrivée du cortège – Chùa Sóc Nách, Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 26/32 – Circumambulation autour de l'ubosoth – Chùa Sóc Nách, Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 27/32 – La cortège s'agglutine sur le perron de l'ubosoth – Chùa Sóc Nách, Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 28/32 – Offrandes entreposées – Chùa Sóc Nách, Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 29/32 – Batterie de thon, tambours fuselés – Chùa Sóc Nách, Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 30/32 – Rāvaṇa, le démon aux dix têtes du Ramayana – Chùa Sóc Nách, Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 31/32 – Personnages du Ramayana pourchassant une troupe d'enfants – Chùa Sóc Nách, Trà Vinh, Vietnam (2012)
fermer
photo 32/32 – Hanumān le singe blanc du Ramayana, perplexe au milieu de la foule – Chùa Sóc Nách, Trà Vinh, Vietnam (2012)
Nicolas Bonnaud
Etienne Fréneaux
contact@indochinapics.com
Paris, Córdoba, Sài Gòn